Montfort AJPM

 

Ad Jesum per Mariam

 

 

"Le CHAPELET QUOTIDIEN

RÉCITÉ AVEC VOUS !" 
(avec Images

des 15 Mystères,

vidéos & audios

à télécharger)

Explication du Rosaire en cantique & Méthode montfortaine en Images
2,6 Mo
Explication_du_Rosaire_en_cantique_Methode_montfortaine_en_Images.pdf

Intégral Ave Maria : AM18- Le Chapelet récité

Ave Maria de Lourdes : les 60 couplets du centenaire

Ave Maria de Lourdes : les 60 couplets traditionnels

 L’INTÉGRAL AVE MARIA

(vidéo) est ICI.

Ave Maria de Lourdes : Résumé du cantique de procession 

AVE MARIA DE LOURDES :
Le Cantique de Procession
(paroles en PDF)
100 ko
AVE_MARIA_DE_LOURDES_Le_Cantique_de_Procession.pdf

Ave Maria de Lourdes : Centenaire & Origine

Lourdes & Fatima (Ave Maria instrumental pour le traditionnel et le centenaire)

Ave Maria de Lourdes (4) : sur "Vierge de lumière"

Ave Maria de Lourdes : résumé des apparitions

1-    Ã” Vierge Marie,
    Le peuple chrétien
    Ã€ Lourdes vous prie :
    Chez vous il revient.

 

R./ Ave, Ave, Ave Maria ! (bis)

 

2-    Chantons votre histoire
    Dans votre Cité ;
    Du haut de la gloire
    Daignez l’écouter.

3-    Un jour Bernadette
    Ramasse du bois
    Avec deux fillettes
    Qui pleurent de froid.

4-    Jusqu’à Massabielle
    L’enfant veut passer ;
    Mais elle est si frêle,
    Comment traverser ?

5-    Le froid l’a saisie,
    Un bruit la surprend ;
    Mais sur la prairie
    Ne souffle aucun vent.

6-    Le fond de la roche
    S’éclaire à l’instant :
    La Dame s’approche,
    Fait signe à l’enfant.

7-    La blanche apparence
    Paraît à ses yeux
    Comme une présence
    Qui parle de Dieu.

8-    Avec la parure
    D’un lys immortel ;
    Elle a pour ceinture
    Un ruban du ciel.

9-    Au pied de sa Mère,
    L’enfant qui la voit,
    Apprend à bien faire
    Le signe de croix.

10-    L’enfant la supplie :
    Â« Que dit votre CÅ“ur ? Â»
    Â« - Je veux que l’on prie
    Pour tous les pécheurs. »

11-    Avec insistance
    La Dame, trois fois,
    A dit : « Pénitence ! Â»
    Chrétien, c’est pour toi !

12-    Â« Mangez l’herbe amère
    Qui sort du limon,
    Et, dans la poussière
    Courbez votre front. »

13-    Â« Ã€ cette fontaine
    Venez et buvez ;
    Dans l’eau pure et saine
    Allez vous laver. »

14-    Â« Je veux qu’ici même,
    Au pied de ces monts,
    Le peuple que j’aime
    Vienne en procession. »

15-    Â« Et qu’une chapelle
    Bâtie en ce lieu,
    Aux hommes rappelle
    Qu’il faut prier Dieu. »

16-    Marie à la terre
    Livra son secret,
    Par cette bergère
    Que tous ignoraient.

17-    Vierge Immaculée,
    En vous nous croyons,
    Enfin révélée
    Par votre vrai nom.

18-    Â« Marie est venue
    Chez nous, dix-huit fois :
    L’enfant qui l’a vue
    Est digne de foi. »

19-    Ã” Vierge Marie,
    Vivons dans l’espoir,
    Après cette vie,
    Au ciel de vous voir.

20-    Que votre louange
    Redise sans fin  
    Le chant que l’Archange
    Apprit aux humains.


21- L’enfant la répète
Comme un doux écho ;
Le Gave lui prête
La voix de son flot.

22- La France l’écoute,
Se lève soudain,
Et se met en route,
Chantant ce refrain :

23- La voix maternelle
Dit : « Venez ici ! Â»
Le peuple fidèle
Répond : « Me voici ! Â»


24- Un souffle de grâce
Pousse vers ce lieu ;
Ce souffle qui passe
Est celui de Dieu.

25- Dans cette vallée,
Pécheur, à ton tour,
À l’Immaculée
Redis ton amour.

26- Voyez la prière
De vos pèlerins ;
Montrez-vous leur Mère,
Faites-en des Saints.

Ave Maria de Lourdes : instrumental pour 20 couplets

Ave Maria de Lourdes: instrumental pour 60 couplets B

"À Massabielle" (sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima)

PREMIER CANTIQUE

 

1- À Massabielle
Voici qu’aujourd’hui
Marie nous appelle
Ses enfants chéris.

 

R./ Ave, ave, ave Maria ! (bis)


2- Reine, Notre-Dame,
En chœur triomphal,
Chante et vous acclame
Votre armée loyal(e).

3- Noble souveraine
De ces lieux bénis,
Vous êtes la Reine
De notre pays.

4- Car, auguste Reine
De notre pays,
Êtes suzeraine
De Lourdes aujourd’hui.

5- Et tout près du Gave
Vous nous recevez,
C’est là qu’on se lave
De tous ses péchés.

6- De nos cœurs en fête
Montent tour à tour,
Ô Femme parfaite,
L’hommage et l’amour.

7- Pourquoi sur ces rives
Avez-vous parlé,
Et près des eaux vives
Tous, nous appeler ?

8- Vous vouliez nous dire
Que l’essentiel,
Qui seul peut conduire
Au chemin du Ciel.

9- L’humble Bernadette
Transmit ce désir.
La parole est nette ;
Il faut obéir.

10- Vous nous dites, Mère :
« Vous devez priez. »
Nul chrétien sincère
Ne peut l’oublier.

11- De la pénitence
S’impose la loi ;
Notre orgueil immense
Se cabre d’effroi.

12- Faites l’âme forte
Devant le devoir ;
Ce nous réconforte
D’un divin espoir.

13- Ô Vierge de Lourdes,
Tendez-nous les bras
Quand les tâches lourdes
Nous courbent trop bas.

14- Quand l’ardeur s’émousse,
Relevez nos fronts ;
Soyez-nous très douce
Lorsque nous souffrons.

15- Étouffez les flammes
Des désirs pervers
Et gardez nos âmes
Du feu des enfers.

16- Ô pleine de grâce,
Céleste clarté,
Qu’en nos cœurs s’efface
Toute impureté.

17- Fleur Immaculée,
Calmez nos douleurs.
Lys de la vallée,
Parfumez nos cœurs.

18- Nous voulons vous plaire
Et boire à longs traits
Au flot centenaire
De tous vos bienfaits.

19- Flot qui prend sa source
Près de l’églantier
Et poursuit sa course
Dans le monde entier.

20- Pour qu’un geste éclaire
Notre âme aux abois,
Faites-nous bien faire
Le signe de croix.

21- Votre Cœur très tendre
Et très maternel
Ici fait entendre
Un plus doux appel.

22- Vous séchez nos larmes,
Mère au grand pouvoir,
Et parez de charmes
L’austère devoir.

23- Donnez la clémence,
Quelque soit nos torts,
Sur toute souffrance
De l’âme et du corps.

24- Nos humbles villages,
Nos bourgs, nos cités,
Contre les mirages,
Tenez-les cachés.

25- Malgré ses faiblesses,
Nos serments trahis,
Gardez vos tendresses
À notre pays.

26- Par nous, vous en prie,
Parmi vos bienfaits,
Ajoutez Marie,
Celui de la paix.

 

DEUXIÈME CANTIQUE :

 

1- Ô vous qui sur terre
N’aspirez qu’au Ciel,
Chantez d’une Mère
Le nom immortel.

2- Elle est apparue ;
Et, dans sa splendeur,
Une enfant l’a vue
Pleine de douceur.

3- Heureuse colline,
Monts qu’elle a ravis,
Que sa main divine
A souvent bénis.

4- Écho des vallées
Qu’avec tant d’amour
Elle a visitées,
Dites tour-à-tour :

5- Gave au doux murmure,
Flots bleus du torrent,
À la Vierge pure
Redites ce chant :

6- Rochers Massabielle,
Rochers glorieux
Qui vîtes si belle
La Reine des Cieux.

7- Et vous, Grotte obscure,
Églantiers fleuris,
À qui, Vierge pure,
Douce elle a souri.

8- Aux hymnes des Anges
Astres radieux,
Mêlez vos louanges :
Chantez, terre et cieux.

9- Ô Mère, j’envie
Le bonheur si doux
De l’enfant bénie
Priant avec vous.

10- Votre doux sourire
Ravissait son cœur,
Et semblait lui dire :
« Prie avec ferveur. »

11- Votre pure image
Soudain la charmait ;
Son chaste visage
Brillant s’enflammait.

12- En votre présence,
Le monde fuyait,
Et dans le silence
Son cœur vous parlait.

13- Un jour, vos paupières
Se voilaient de pleurs,
Vos larmes amères
Montraient vos douleurs.

14- «
Ô Dame si belle,
Pourquoi pleurez-vous ?
Que faire ? dit-elle
Ah ! dites-le nous ! »

15- « Je veux que la France
Après tant d’erreurs,
Fasse pénitence,
Répande des pleurs.

16- « Va, fille fidèle,
Aux prêtres pieux,
Dis qu’une chapelle
S’élève en ce lieu.

17- « Dans ce sanctuaire
Venez m’implorer,
Que toute la terre
Y vienne prier.

18- « Qu’avec allégresse
Chantant mon saint nom
La foule s’y presse
En procession.

19- « La source féconde,
Qui coule en ce lieu,
Va montrer au monde
La bonté de Dieu.

20- « Qu’on y vienne boire,
S’y laver joyeux,
Y chanter ma gloire,
Mes bienfaits nombreux. »

21- L’enfant éblouie
Fixant vos doux traits,
Vous disait ravie,
Devant tant d’attraits :

22- « Ô fleur matinale,
Céleste rayon,
Beauté virginale,
Dites votre nom ! »

23- « Je suis appelée
La Conception
Pure, Immaculée ! »
Gloire à ce saint nom !

24- Bénissez, ô Mère,
Vos pieux enfants ;
Avec leur prière,
Recevez leurs chants.

25- Comme à Bernadette
Parlez-nous toujours ;
L’orage s’apprête,
Veillez sur nos jours.

26- Lys de la vallée,
Ô Reine des fleurs
Vierge Immaculée,
Parfumez nos cœurs.

27- Comme la lumière
Du cierge qui luit,
Que notre prière
Monte à vous sans bruit.

28- Ô brillante étoile,
Bel astre des mers,
Guidez notre voile
Sur les flots amers.

29- Voyez nos angoisses,
Du plus haut des cieux
Et sur nos paroisses
Abaissez les yeux.

30- Dans votre chapelle,
Plein de vos faveurs,
Ô Vierge fidèle,
Nous laissons nos cœurs.

31- Divine Patronne
Qui régnez aux cieux,
Ô Mère si bonne,
Recevez nos vœux.

32- Nous voulons sur terre
Jusqu’au derniers jours
Vous aimer, vous plaire,
Vous chanter toujours :

33- Ô Mère chérie
Donnez-nous l’espoir,
Après cette vie,
Au Ciel de vous voir.

34- Et dans la lumière
Du jour éternel,
Toujours, tendre Mère,
Nous dirons au Ciel :

1- À Massabielle
Voici qu’aujourd’hui
Marie nous appelle
Ses enfants chéris.


R./ Ave, ave, ave Maria ! (bis)


2- Reine, Notre-Dame,
En chœur triomphal,
Chante et vous acclame
Votre armée loyal(e).


3- Noble souveraine
De ces lieux bénis,
Vous êtes la Reine
De notre pays.


4- Car, auguste Reine
De notre pays,
Êtes suzeraine
De Lourdes aujourd’hui.


5- Et tout près du Gave
Vous nous recevez,
C’est là qu’on se lave
De tous ses péchés.


6- De nos cœurs en fête
Montent tour à tour,
Ô Femme parfaite,
L’hommage et l’amour.


7- Pourquoi sur ces rives
Avez-vous parlé,
Et près des eaux vives
Tous, nous appeler ?


8- Vous vouliez nous dire
Que l’essentiel,
Qui seul peut conduire
Au chemin du Ciel.


9- L’humble Bernadette
Transmit ce désir.
La parole est nette ;
Il faut obéir.


10- Vous nous dites, Mère :
« Vous devez priez. Â»
Nul chrétien sincère
Ne peut l’oublier.


11- De la pénitence
S’impose la loi ;
Notre orgueil immense
Se cabre d’effroi.


12- Faites l’âme forte
Devant le devoir ;
Ce nous réconforte
D’un divin espoir.


13- Ô Vierge de Lourdes,
Tendez-nous les bras
Quand les tâches lourdes
Nous courbent trop bas.


14- Quand l’ardeur s’émousse,
Relevez nos fronts ;
Soyez-nous très douce
Lorsque nous souffrons.


15- Étouffez les flammes
Des désirs pervers
Et gardez nos âmes
Du feu des enfers.


16- Ô pleine de grâce,
Céleste clarté,
Qu’en nos cœurs s’efface
Toute impureté.


17- Fleur immaculée,
Calmez nos douleurs.
Lys de la vallée,
Parfumez nos cœurs.


18- Nous voulons vous plaire
Et boire à longs traits
Au flot centenaire
De tous vos bienfaits.


19- Flot qui prend sa source
Près de l’églantier
Et poursuit sa course
Dans le monde entier.


20- Pour qu’un geste éclaire
Notre âme aux abois,
Faites-nous bien faire
Le signe de Croix.


21- Votre Cœur très tendre
Et très maternel
Ici fait entendre
Un plus doux appel.


22- Vous séchez nos larmes,
Mère au grand pouvoir,
Et parez de charmes
L’austère devoir.


23- Donnez la clémence,
Quelque soit nos torts,
Sur toute souffrance
De l’âme et du corps.


24- Nos humbles villages,
Nos bourgs, nos cités,
Contre les mirages,
Tenez-les cachés.


25- Malgré ses faiblesses,
Nos serments trahis,
Gardez vos tendresses
À notre pays.


26- Par nous, vous en prie,
Parmi vos bienfaits,
Ajoutez Marie,
Celui de la paix.


27- Sur cette colline,
Marie apparue.
Au front qu’elle incline,
Rendons le salut.


28- À l’enfant timide
Priant au vallon,
Au Gave rapide,
Elle a dit son nom.


29- L’enfant le répète
Comme un doux écho ;
Le Gave lui prête
La voix de son flot.


30- La France l’écoute,
Se lève soudain,
Et se met en route,
Chantant ce refrain :


31- La voix maternelle
Dit : « Venez ici ! Â»
Le peuple fidèle
Répond : « Me voici ! Â»


32- Un souffle de grâce
Pousse vers ce lieu ;
Ce souffle qui passe
Est celui de Dieu.


33- Dans cette vallée,
Pécheur, à ton tour,
À l’Immaculée
Redis ton amour.


34- Voyez la prière
De vos pèlerins ;
Montrez-vous leur Mère,
Faites-en des saints.


35- Les saints et les anges,
En chœurs glorieux,
Chantent vos louanges,
Ô Reine des Cieux !


36- Devant votre image,
Voyez vos enfants.
Agréez l’hommage
De leurs plus beaux chants.


37- Soyez le refuge
Des pauvres pécheurs,
Ô Mère du Juge
Qui connaît nos cœurs.


38 - Ô puissante Reine,
Dans la Chrétienté
Remplacez la haine
Par la charité.


39- Avec vous, ô Mère,
Nous voulons prier
Pour sauver nos frères,
Les sanctifier.


40- À l’heure dernière,
Fermez-nous les yeux.
À votre prière
S’ouvriront les Cieux.

Ave Maria de Lourdes : instrumental pour 40 couplets

Ave Maria de Fatima : 10 couplets chantés

Ave Maria de Fatima : instrumental pour 12 couplets

Ave Maria de Fatima : 27 couplets instrumentaux à l'orgue

AVE MARIA DE FATIMA
(paroles en PDF)
82 ko
AVE_MARIA_DE_FATIMA.pdf

Ave Maria de Fatima (6) : 25 couplets chantés

Ave Maria de Fatima : "Dans la lande claire"

Ave Maria de Lourdes : "Au ciel et sur terre"

Ave Maria de Lourdes & Fatima : instrumental pour 48 couplets

1- Au Ciel et sur terre,
    Que toutes les voix,
    Pour vous, ô ma Mère,
    Chantent à la fois :

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Puissante harmonie
    Des mondes errants,
    Sois près de Marie
    L'écho de mes chants.

3- Après Dieu, saints anges,
    Qui méritent mieux
    Vos justes louanges
    Au séjour des Cieux ?

4- Chantez sa victoire,
    Cieux étincelants,
    Racontez sa gloire
    Ã€ tous ses enfants.

5- Image pâlie
    Du manteau vermeil,
    Qui revêt Marie,
    Que dis-tu, soleil ?

6- Douce est ta lumière,
    Bel astre des nuits,
    Plus belle est ma Mère,
    Dans le Paradis !

7- Étoiles que j'aime
    Ã€ voir resplendir :
    Sur son diadème
    Venez vous unir.

8- Nuit, dans ton silence
    Si mystérieux,
    Au jour qui s'avance
    Dis son nom précieux.

9- Ô Mère chérie,
    Donnez-nous l'espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel, de vous voir.

10- Et dans la lumière
    Du jour éternel,
    Toujours, tendre Mère,
    Nous dirons au Ciel :

I- GRANDEUR ET BONTÉ DE MARIE

1- Reine de Victoire,
    Que nos chants joyeux
    Chantent votre gloire
    Au plus haut des Cieux.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Tous les chœurs des anges
    Et tous les élus,
    Disent vos louanges,
    Mère de Jésus.

3- La Majesté même
    Est à vos genoux :
    Dieu, le Roi suprême
    Naît enfant de vous.

4- Votre nom sublime
    De Mère de Dieu,
    Console et ranime
    Nos cÅ“urs en tout lieu.

5- Sous votre couronne,
    Au divin séjour,
    Votre front rayonne
    Des splendeurs du jour.

6- Et sur notre terre,
    Des hauteurs des Cieux,
    Vous daignez, ô Mère,
    Abaisser les yeux.

7- Vous séchez nos larmes
    Vous charmez nos cÅ“urs,
    Et de nos alarmes
    Calmez les douleurs.

8- La divine grâce,
    Passe par vos mains :
    Sa clarté nous trace
    Les sentiers divins.

9- Celui qui vous prie,
    Mère du Sauveur,
    Retrouve la vie,
    La paix, le bonheur.

10- Soyez, ô Marie
    Jusqu’au dernier jour
    L’espoir de ma vie,
    Mon plus cher amour.

II- LE PÉCHEUR À MARIE

11- Ô Vierge Marie,
    Voici près de vous
    Un cÅ“ur qui vous prie
    Et tombe à genoux.

12- Écoutez la plainte
    D’un pauvre pécheur :
    Rendez, Vierge sainte,
    La paix à son cÅ“ur.

13- Je courais au crime
    Hélas ! sans frémir :
    J’allais dans l’abîme
    Tomber et périr !

14- J’aimais le calice
    Que m’offrait le mal ;
    J’errais au caprice
    D’un attrait fatal.

15- Du céleste Père
    Je crains le courroux :
    Ma grande misère
    Me conduit vers vous.

16- Le cœur d’une mère
    Est le plus aimant,
    C’est le sanctuaire
    Du vrai dévoûment.

17- Le vôtre, ô Marie,
    N’est que charité,
    Tendresse infinie
    Pour l’humanité.

18- L’immense richesse
    Des trésors divins,
    Sur terre sans cesse
    Tombe de vos mains.

19- Rendez à mon âme
    L’amour du Sauveur :
    Que sa pure flamme
    Embrase mon cÅ“ur !

20- Ô Vierge Marie,
    Dans vos bras puissants,
    Jusqu’à la Patrie
    Gardez vos enfants.

21- Vers vous ma prière
    Monte avec ferveur,
    Et de vous j’espère
    L’éternel bonheur.

III- DANS TOUS NOS COMBATS

22- Ô céleste Mère,
    Accueillez les chants
    Et l’humble prière
    De tous vos enfants.

23- Quand l’orage gronde
    Apaisez les flots ;
    De l’enfer, du monde,
    Brisez les complots.

24- Quand Dieu nous menace
    De ses coups vengeurs,
    Obtenez la grâce
    Des pauvres pécheurs.

25- Protégez sans cesse
    L’enfant au berceau,
    La faible vieillesse
    Qui touche au tombeau.

26- Donnez assistance
    Aux cÅ“urs délaissés,
    Et la patience
    Aux pauvres blessés.

27- Pensez au Calvaire
    Ã€ Jésus mourant,
    Consolez la mère
    Pleurant son enfant.

28- De vos saintes flammes
    Brûlez notre cÅ“ur,
    Enivrez nos âmes
    De paix, de bonheur.

29- Ô Mère chérie,
    Donnez-nous l’espoir
    Après cette vie
    Au Ciel de vous voir.

30- À l’heure dernière
    Fermez-nous les yeux,
    Par votre prière
    Ouvrez-nous les Cieux.

IV- À LA REINE DES FRANCS

31- Vous êtes la Reine
    Du peuple des Francs :
    Vierge souveraine
    Ils sont vos enfants.

32- Un jour la Patrie
    En vos douces mains,
    Ã” Vierge bénie
    Remit ses destins.

33- Devant votre image,
    Nos dévots aïeux
    Puisaient le courage
    Qui soutient les preux.

34- De vos sanctuaires,
    Le sol est fleuri :
    Ils gardent nos terres
    Contre l’ennemi.

35- De notre Patrie
    Vous fûtes toujours,
    Ã” Vierge Marie,
    Le meilleur secours.

36- Sous votre bannière
    Nous irons joyeux,
    Sûrs que notre Mère
    Nous conduit aux Cieux.

37- De la douce France
    Conduisez les fils,
    Vierge d’espérance,
    Jusqu’au Paradis.

V- PROTECTRICE DES FAMILLES

38- Ô Vierge Marie,
    Ã€ ce nom si doux
    Mon âme ravie
    Chante devant vous.

39- Sur cette paroisse
    Versez vos faveurs :
    Que la foi s’accroisse
    Et garde les mÅ“urs.

40- Donnez à l’enfance
    Sa belle pudeur,
    Avec l’innocence
    Qui charme les cÅ“urs.

41- Donnez la sagesse
    Source du bonheur ;
    Et de la jeunesse
    Protégez l’honneur.

42- Donnez le courage
    Au père chrétien :
    Qu’il soit du jeune âge
    Le ferme soutien.

43- Donnez à la mère,
    Et la fermeté
    Et la force austère
    Et la sainteté.

44- À l’heure présente,
    Que notre ferveur
    Vous rende clémente
    Aux pauvres pécheurs.

45- Quand l’heure suprême
    Pour nous sonnera,
    Tout cÅ“ur qui vous aime
    Encor redira :

Cantique de l'apparition de la Salette (sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima)

Cantique de l'Apparition de La Salette (paroles en PDF)
87 ko
Cantique_de_l_Apparition_de_La_Salette_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf

Les 15 mystères du Rosaire (sur "Vierge Sainte")

Ave Maria de Lourdes : les 15 mystères du Rosaire

Les 15 mystères du Rosaire 
(Ave Maria de Lourdes & Fatima)
[paroles en PDF]
100 ko
Les_15_mysteres_du_Rosaire_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf

Cantique à Notre-Dame des Trois Ave Maria (sur "Vierge Sainte")

Vierge Sainte (instrumental)

Cantique de Procession à Notre-Dame des 3 Ave Maria ou de la Trinité (paroles en PDF)
96 ko
Cantique_de_Procession_a_Notre_Dame_des_3_Ave_Maria_ou_de_la_Trinite.pdf

Ave Maria de Lourdes : "Sur cette colline"

1-    Sur cette colline,
    Marie apparue.
    Au front qu’elle incline,
    Rendons le salut.

R./    Ave, ave, ave Maria ! (bis)

2-    Ã€ l’enfant timide
    Priant au vallon,
    Au Gave rapide,
    Elle a dit son nom.

3-    L’enfant le répète
    Comme un doux écho ;
    Le Gave lui prête
    La voix de son flot.

4-    La France l’écoute,
    Se lève soudain,
    Et se met en route,
    Chantant ce refrain :

5-    La voix maternelle
    Dit : « Venez ici ! Â»
    Le peuple fidèle
    Répond : « Me voici ! Â»

6-    Un souffle de grâce
    Pousse vers ce lieu ;
    Ce souffle qui passe
    Est celui de Dieu.

7-    Dans cette vallée,
    Pécheur, à ton tour,
    Ã€ l’Immaculée
    Redis ton amour.

8-    Voyez la prière
    De vos pèlerins ;
    Montrez-vous leur Mère,
    Faites-en des Saints.

9-    Les saints et les anges,
    En chÅ“urs glorieux,
    Chantent vos louanges,
    Ã” Reine des Cieux !

10-    Devant votre image,
    Voyez vos enfants.
    Agréez l’hommage
    De leurs plus beaux chants.

11-    Soyez le refuge
    Des pauvres pécheurs,
    Ã” Mère du Juge
    Qui connaît nos cÅ“urs.

12-    Ã” puissante Reine,
    Dans la Chrétienté
    Remplacez la haine
    Par la charité.

13-    Avec vous, ô Mère,
    Nous voulons prier
    Pour sauver nos frères,
    Les sanctifier.

14-    Ã€ l’heure dernière,
    Fermez-nous les yeux.
    Ã€ votre prière
    S’ouvriront les Cieux.

Ste Jeanne d'Arc sur l'Ave Maria de Lourdes

LA VIE ET LES GLOIRES DE SAINTE JEANNE D'ARC (stances que l'abbé Gravier a écrites pour être chantées sur l'Ave Maria de Lourdes)

 

1-Sous l’humble chaumière
D’un noble ouvrier,
La sainte guerrière,
Eut son doux foyer.


Refrain pour la première version :

Ave, ave, ave Johanna ! (bis)

 

Pour la deuxième version :

R1./Sur ces côteaux où Jeanne pria,
Chantons, chantons : Ave Maria !


2-Famille modeste,
N’ayant qu’un seul vÅ“u :
La grâce céleste,
La gloire de Dieu.


3-Mais à cette école
S’apprend le devoir ;
On prie, on s’immole,
On meurt plein d’espoir.

 

4-La gente patrie
Que la Sainte aimait,
La France envahie
Hélas ! succombait.


5-Ô honte et misère !
Où donc est son roi ?
Il fuit, désespère,
Doutant de son droit.

6-Mais près de sa mère
La vierge priait.
À cette prière
Le Ciel répondait.

7-Appels prophétiques
Au nom du Seigneur,
Des voix angéliques
Parlait à son cœur.

8-Des visions saintes
Montraient à ses yeux,
Pour calmer ses craintes
Les ordres des cieux.

9-La foi qui l’anime
Fait de cette enfant
Un guerrier sublime
Partout triomphant.

 

Pour la deuxième version :

R2./Ton nom béni fait battre nos cÅ“urs :
Étends sur nous tes bras protecteurs.

 

10-Du Dieu qui la guide
Proclamant la loi,
La vierge intrépide
Entraîne son roi.

11-Et l’armée entière
Accourt sans retard,
Valeureuse et fière,
Sous son étendard.

12-Voici la vengeance !
L’Anglais insolent
Reconnaît la France,
Et fuit en tremblant.

13-Car dans la mêlée,
Il voit Saint Michel
Brandir son épée
D’archange immortel.

14-Et nos villes prises
En un jour d’effroi,
Bientôt reconquises,
Acclament leur roi.

15-La France respire :
Son peuple est sauvé,
Et son noble sire
À Reims est sacré.

16-Mais de ce grand drame,
Vraiment surhumain,
Qui donc était l’âme
Et l’agent divin ?

17-La Sainte Vosgienne,
Fleur de Domrémy,
La grande chrétienne
Dont Dieu fut l’ami.

18-Quel autre spectacle
À plus de grandeur ?
Quel plus beau miracle
Ravit notre cÅ“ur ?


Pour la deuxième version :

 R3./Tout chante ici ton grand souvenir,
Ô Jeanne, ô vierge, ô sainte, ô martyr !


19-Faut-il donc redire
Seigneur, vos desseins ?
Oh ! oui, le martyre
Est le sceau des saints !...

20-Touchante victime
De notre salut,
Son sang magnanime
En est le tribut.

21-Blessée et trahie
Comme son Jésus,
On la supplicie,
Mais pour ses vertus.

22-Horrible supplice !...
Le feu, l’abandon !...
Infâme justice !...
Ô Jeanne, pardon !...

23-Ton âme si pure
Monte au Paradis ;
Dieu te transfigure
À nos yeux ravis.

24-Mais ton juge impie,
Mais ces renégats,
Portent l’infamie
Du traître Judas.

25-L’Église t’honore,
Ô Fille du ciel,
Et la France implore
Ton nom immortel.


Pour la deuxième version :

R4./Ô Jeanne, entends nos vÅ“ux de bonheur :
Rends-nous la foi, la paix et l’honneur.

 

26-La flamme cruelle
Nous laissait ton cÅ“ur :
Ô Sainte Pucelle,
Sois notre sauveur !

27-Sois notre barrière
Contre l’ennemi ;
Rends-nous la frontière
Du sol envahi !

28-Contre l’imposture
Rends-nous ta fierté.
Arrière au parjure
De la liberté !

29-À ta chère France
Rends son Dieu proscrit,
L’honneur, l’espérance,
Avec Jésus-Christ.

30-Ta sainte mémoire
Est notre rempart :
À nous la victoire
Sous ton étendard !

Ave Maria de Lourdes : À la Reine des Francs

À LA REINE DES FRANCS

1-    Vous êtes la Reine
    Du peuple des Francs,
    Vierge souveraine
    Ils sont vos enfants.

R./    Ave, ave, ave Maria ! (bis)

2-    Un jour la Patrie
    En vos douces mains,
    Ã” Vierge bénie
    Remit ses destins.

3-    Devant votre image,
    Nos dévots aïeux
    Puisaient le courage
    Qui soutient les preux.

4-    De vos sanctuaires,
    Le sol est fleuri ;
    Ils gardent nos terres
    Contre l’ennemi.

5-    De notre Patrie
    Vous fûtes toujours,
    Ã” Vierge Marie,
    Le meilleurs secours.

6-    Sur cette paroisse
    Versez vos faveurs :
    Que la foi s’accroisse
    Et garde les mÅ“urs.

7-    Donnez à l’enfance
    Sa belle pudeur,
    Avec l’innocence
    Qui charme les cÅ“urs.

8-    Donnez la sagesse
    Source du bonheur ;
    Et de la jeunesse
    Protégez l’honneur.

9-    Donnez le courage
    Au père chrétien :
    Qu’il soit du jeune âge
    Le ferme soutien.

10-    Donnez à la mère,
    Et la fermeté
    Et la force austère
    Et la sainteté.

11-    Sous votre bannière
    Nous irons joyeux,
    Sûrs que notre Mère
    Nous conduit aux Cieux.

12-    De la douce France
    Conduisez les fils,
    Vierge d’espérance,
    Jusqu’au Paradis.

Ave Maria de Fatima : instrumental pour 17 couplets puis chanté

L'Angelus & Louanges à Marie 
(Ave Maria de Fatima)
[paroles en PDF]
86 ko
L_Angelus_Louanges_a_Marie_Ave_Maria_de_Fatima_.pdf
Les 15 mystères du Rosaire 
(Ave Maria de Lourdes & Fatima)
[paroles en PDF]
100 ko
Les_15_mysteres_du_Rosaire_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf

"Ô Vierge Marie" (sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima)

Notre-Dame de la Trinité ou des 3 Ave Maria

Cantique de Procession à Notre-Dame des 3 Ave Maria ou de la Trinité (paroles en PDF)
96 ko
Cantique_de_Procession_a_Notre_Dame_des_3_Ave_Maria_ou_de_la_Trinite.pdf

1- Ô Vierge Marie,
    Ã€ ce nom si doux,
    Mon âme ravie
    Chante à vos genoux.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Comme aux temps antiques
    Chanta Gabriel,
    Voici mon cantique
    Ã” Reine du Ciel :

3- Du pauvre qui pleure
    Exaucez les vÅ“ux :
    Ã€ sa dernière heure
    Montrez-lui les Cieux.

4- Devant votre image,
    Voyez vos enfants :
    Agréez l’hommage
    De leurs premiers ans.

5- Soyez le refuge
    Des pauvres pécheurs,
    Ã” Mère du Juge,
    Qui sonde les cÅ“urs.

6- Loin de la patrie,
    Guidez le soldat :
    Protégez sa vie
    Au jour du combat.

7- Vous, de l’innocence,
    L’aimable soutien,
    Prenez la défense
    Du jeune orphelin.

8- Vierge, sous votre aile
    Heureux qui s’endort :
    Sa frêle nacelle
    Vogue vers le port.

----------------------------

9- « Venez je vous prie,
    Ici plein de foi,
    Avec vos amies,
    Entendre ma voix. Â»

10- La grotte où l’on prie,
    Dispense la paix :
    C’est là que Marie,
    Répand ses bienfaits.

11- On voit la fontaine
    Couler sans tarir ;
    Et la foule humaine
    Passer sans finir.

12- Le Dieu qui pardonne,
    Absous le pécheur :
    La grâce rayonne,
    Au nom du Sauveur.

13- À l’heure dernière,
    Pour nous les pécheurs,
    Veuillez Sainte Mère
    Prier le Sauveur.

***************************
Les quinze mystères du Rosaire :

14- De grâce remplie,
    Par l'ordre du Ciel,
    La Vierge Marie
    Conçoit l’Éternel.

15- La douce visite
    Que fait sa bonté,
    Chrétiens, nous invite
    Ã€ la charité.

16- Un Dieu, quel mystère,
    Se fait humble enfant :
    La Vierge sa Mère,
    L'adore en priant.

17- Docile et fervente,
    Au Dieu Tout-Puissant
    La Vierge présente
    Le Dieu fait enfant.

18- Suivant votre exemple,
    Le pauvre pécheur
    Saura dans le temple
    Trouver son Sauveur.

19- Dans son agonie,
    Regarde ô pécheur,
    Jésus souffre et prie
    Pour vaincre ton cÅ“ur.

20- Hélas ! on flagelle
    Son corps innocent :
    Pour toi, cÅ“ur rebelle,
    Il verse son Sang.

21- Sanglant diadème
    Au front du Sauveur,
    Pour moi sois l'emblème
    De l'humble douceur.

22- Il monte au Calvaire,
    Jésus, Roi des rois ;
    Et moi, pour lui plaire,
    Je porte ma croix.

23- Pour nous, de souffrance
    Jésus va mourir :
    Divine espérance,
    Les Cieux vont s'ouvrir.

24- Jésus ressuscite
    Vainqueur du tombeau :
    En moi qu'il suscite
    Un cÅ“ur tout nouveau.

25- Brillant de lumière
    Jésus monte aux Cieux :
    Chantez Ciel et terre,
    Son Nom glorieux.

26- Esprit de lumière
    Que nous implorons,
    Daignez sur la terre
    Répandre vos dons.

27- Mon cœur suit ma Mère
    Au Ciel en ce jour :
    Je veux sur la terre
    L'aimer sans retour.

28- Jésus vous couronne,
    Ã” Reine du Ciel !
    Par vous qu'il nous donne
    Un trône éternel !

**************************
29- Au Ciel et sur terre,
    Que toutes les voix,
    Pour vous, ô ma Mère,
    Chantent à la fois :

30- Puissante harmonie
    Des mondes errants,
    Sois près de Marie
    L'écho de mes chants.

31- Après Dieu, saints Anges,
    Qui méritent mieux
    Vos justes louanges
    Au séjour des Cieux ?

32- Chantez sa victoire,
    Cieux étincelants,
    Racontez sa gloire
    Ã€ tous ses enfants.

33- Image pâlie
    Du manteau vermeil,
    Qui revêt Marie,
    Que dis-tu, soleil ?

34- Douce est ta lumière,
    Bel astre des nuits,
    Plus belle est ma Mère,
    Dans le Paradis !

35- Étoiles que j'aime
    Ã€ voir resplendir :
    Sur son diadème
    Venez vous unir.

36- Nuit, dans ton silence
    Si mystérieux,
    Au jour qui s'avance
    Dis son nom précieux.

37- Ô Mère chérie,
    Donnez-nous l'espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel, de vous voir.

38- Et dans la lumière
    Du jour éternel,
    Toujours, tendre Mère,
    Nous dirons au Ciel :

39- Les Saints et les Anges,
    En chÅ“urs glorieux,
    Chantent vos louanges,
    Â« Ã” Reine des Cieux !

*************************
40- Sur cette colline,
    Marie apparue.
    Au front qu’elle incline,
    Rendons le salut.

41- À l’enfant timide
    Priant au vallon,
    Au Gave rapide,
    Elle a dit son nom.

42- L’enfant le répète
    Comme un doux écho ;
    Le Gave lui prête
    La voix de son flot.

43- La France l’écoute,
    Se lève soudain,
    Et se met en route,
    Chantant ce refrain :

44- La voix maternelle
    Dit : « Venez ici ! Â»
    Le peuple fidèle
    Répond : « Me voici ! Â»

45- Un souffle de grâce
    Pousse vers ce lieu :
    Ce souffle qui passe
    Est celui de Dieu.

46- Dans cette vallée,
    Pécheur, à ton tour,
    Ã€ l’Immaculée
    Redis ton amour.

47- Voyez la prière
    De vos pèlerins :
    Montrez-vous leur Mère,
    Faites-en des Saints.

Lourdes, la Salette, Fatima (sur "Vierge de lumière")

Reine de Victoire (sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima)

I- GRANDEUR ET BONTÉ DE MARIE

1- Reine de Victoire,
    Que nos chants joyeux
    Chantent votre gloire
    Au plus haut des Cieux.

R./ Ave, ave, ave Maria !
    Ave, ave, ave Maria !


2- Tous les chœurs des anges
    Et tous les élus,
    Disent vos louanges,
    Mère de Jésus.

3- La Majesté même
    Est à vos genoux :
    Dieu, le Roi suprême
    Naît enfant de vous.

4- Votre nom sublime
    De Mère de Dieu,
    Console et ranime
    Nos cÅ“urs en tout lieu.

5- Sous votre couronne,
    Au divin séjour,
    Votre front rayonne
    Des splendeurs du jour.

6- Et sur notre terre,
    Des hauteurs des Cieux,
    Vous daignez, ô Mère,
    Abaisser les yeux.

7- Vous séchez nos larmes
    Vous charmez nos cÅ“urs,
    Et de nos alarmes
    Calmez les douleurs.

8- La divine grâce,
    Passe par vos mains :
    Sa clarté nous trace
    Les sentiers divins.

9- Celui qui vous prie,
    Mère du Sauveur,
    Retrouve la vie,
    La paix, le bonheur.

10- Soyez, ô Marie
    Jusqu’au dernier jour
    L’espoir de ma vie,
    Mon plus cher amour.

II- LE PÉCHEUR À MARIE

11- Ô Vierge Marie,
    Voici près de vous
    Un cÅ“ur qui vous prie
    Et tombe à genoux.

12- Écoutez la plainte
    D’un pauvre pécheur :
    Rendez, Vierge sainte,
    La paix à son cÅ“ur.

13- Je courais au crime
    Hélas ! sans frémir :
    J’allais dans l’abîme
    Tomber et périr !

14- J’aimais le calice
    Que m’offrait le mal ;
    J’errais au caprice
    D’un attrait fatal.

15- Du céleste Père
    Je crains le courroux :
    Ma grande misère
    Me conduit vers vous.

16- Le cœur d’une mère
    Est le plus aimant,
    C’est le sanctuaire
    Du vrai dévoûment.

17- Le vôtre, ô Marie,
    N’est que charité,
    Tendresse infinie
    Pour l’humanité.

18- L’immense richesse
    Des trésors divins,
    Sur terre sans cesse
    Tombe de vos mains.

19- Rendez à mon âme
    L’amour du Sauveur :
    Que sa pure flamme
    Embrase mon cÅ“ur !

20- Ô Vierge Marie,
    Dans vos bras puissants,
    Jusqu’à la Patrie
    Gardez vos enfants.

21- Vers vous ma prière
    Monte avec ferveur,
    Et de vous j’espère
    L’éternel bonheur.

III- DANS TOUS NOS COMBATS

22- Ô céleste Mère,
    Accueillez les chants
    Et l’humble prière
    De tous vos enfants.

23- Quand l’orage gronde
    Apaisez les flots ;
    De l’enfer, du monde,
    Brisez les complots.

24- Quand Dieu nous menace
    De ses coups vengeurs,
    Obtenez la grâce
    Des pauvres pécheurs.

25- Protégez sans cesse
    L’enfant au berceau,
    La faible vieillesse
    Qui touche au tombeau.

26- Donnez assistance
    Aux cÅ“urs délaissés,
    Et la patience
    Aux pauvres blessés.

27- Pensez au Calvaire
    Ã€ Jésus mourant,
    Consolez la mère
    Pleurant son enfant.

28- De vos saintes flammes
    Brûlez notre cÅ“ur,
    Enivrez nos âmes
    De paix, de bonheur.

29- Ô Mère chérie,
    Donnez-nous l’espoir
    Après cette vie
    Au Ciel de vous voir.

30- À l’heure dernière
    Fermez-nous les yeux,
    Par votre prière
    Ouvrez-nous les Cieux.

IV- LES MYSTÈRES DU ROSAIRE

31- De grâce remplie,
    Par l’ordre du Ciel,
    La Vierge Marie
    Conçoit l’Éternel.

32- Franchissez l’espace,
    Mère du Sauveur :
    Apportez la grâce
    Au saint Précurseur.

33- Dans une humble étable,
    Pauvre, abandonné,
    Pour l’homme coupable
    Jésus-Christ est né.

34- Docile et fervente,
    Au Dieu tout-puissant
    La Vierge présente
    Son très doux Enfant.

35- Cherchez, tendre Mère,
    Votre Fils perdu :
    Dans le sanctuaire
    Il vous est rendu.

36- Jésus agonise
    Ã€ Gethsémani,
    Et son CÅ“ur se brise
    D’horreur et d’ennui.

37- Des bourreaux sauvages,
    Frappant jusqu’au sang,
    Abreuvent d’outrages
    Jésus innocent.

38- Au Maître suprême,
    Quel indigne affront !
    D’un vil diadème
    On couvre son front...

39- Suivons, ô mon âme,
    Le céleste Agneau,
    D’une croix infâme
    Portant le fardeau.

40- La sainte Victime,
    Expirant enfin,
    Lave notre crime
    Dans un Sang divin.

41- Jésus, de la tombe
    Sort par sa vertu ;
    L’ennemi succombe,
    Ã€ jamais vaincu.

42- Jésus, plein de gloire,
    Monte au Paradis,
    Où de sa victoire,
    Il reçoit le prix.

43- De ses dons multiples
    Les enrichissant,
    Sur tous les disciples
    L’Esprit-Saint descend.

44- Les saintes phalanges,
    D’un essor joyeux,
    Ã” Reine des Anges,
    Vous portent aux Cieux.

45- Le Seigneur couronne
    La Mère d’amour :
    Autour de son trône
    Veillons nuit et jour.

V- À LA REINE DES FRANCS

46- Vous êtes la Reine
    Du peuple des Francs :
    Vierge souveraine
    Ils sont vos enfants.

47- Un jour la Patrie
    En vos douces mains,
    Ã” Vierge bénie
    Remit ses destins.

48- Devant votre image,
    Nos dévots aïeux
    Puisaient le courage
    Qui soutient les preux.

49- De vos sanctuaires,
    Le sol est fleuri :
    Ils gardent nos terres
    Contre l’ennemi.

50- De notre Patrie
    Vous fûtes toujours,
    Ã” Vierge Marie,
    Le meilleur secours.

51- Sous votre bannière
    Nous irons joyeux,
    Sûrs que notre Mère
    Nous conduit aux Cieux.

52- De la douce France
    Conduisez les fils,
    Vierge d’espérance,
    Jusqu’au Paradis.

VI- PROTECTRICE DES FAMILLES

53- Ô Vierge Marie,
    Ã€ ce nom si doux
    Mon âme ravie
    Chante devant vous.

54- Sur cette paroisse
    Versez vos faveurs :
    Que la foi s’accroisse
    Et garde les mÅ“urs.

55- Donnez à l’enfance
    Sa belle pudeur,
    Avec l’innocence
    Qui charme les cÅ“urs.

56- Donnez la sagesse
    Source du bonheur ;
    Et de la jeunesse
    Protégez l’honneur.

57- Donnez le courage
    Au père chrétien :
    Qu’il soit du jeune âge
    Le ferme soutien.

58- Donnez à la mère,
    Et la fermeté
    Et la force austère
    Et la sainteté.

59- À l’heure présente,
    Que notre ferveur
    Vous rende clémente
    Aux pauvres pécheurs.

60- Quand l’heure suprême
    Pour nous sonnera,
    Tout cÅ“ur qui vous aime
    Encor redira :

I- GRANDEUR ET BONTÉ DE MARIE

1-    Reine de Victoire,
    Que nos chants joyeux
    Chantent votre gloire
    Au plus haut des Cieux.

2-    Tous les chÅ“urs des anges
    Et tous les élus,
    Disent vos louanges,
    Mère de Jésus.

3-    La Majesté même
    Est à vos genoux :
    Dieu, le Roi suprême
    Naît enfant de vous.

4-    Votre nom sublime
    De Mère de Dieu,
    Console et ranime
    Nos cÅ“urs en tout lieu.

5-    Sous votre couronne,
    Au divin séjour,
    Votre  front rayonne
    Des splendeurs du jour.

6-    Et sur notre terre,
    Des hauteurs des Cieux,
    Vous daignez, ô Mère,
    Abaisser les yeux.

7-    Vous séchez nos larmes
    Vous charmez nos cÅ“urs,
    Et de nos alarmes
    Calmez les douleurs.

8-    La divine grâce,
    Passe par vos mains :
    Sa clarté nous trace
    Les sentiers divins.

9-    Celui qui vous prie,
    Mère du Sauveur,
    Retrouve la vie,
    La paix, le bonheur.

10-    Soyez, ô Marie
    Jusqu’au dernier jour
    L’espoir de ma vie,
    Mon plus cher amour.

II- LE PÉCHEUR À MARIE

11-    Ã” Vierge Marie,
    Voici près de vous
    Un cÅ“ur qui vous prie
    Et tombe à genoux.

12-    Ã‰coutez la plainte
    D’un pauvre pécheur :
    Rendez, Vierge sainte,
    La paix à son cÅ“ur.

13-    Je courais au crime
    Hélas ! sans frémir :
    J’allais dans l’abîme
    Tomber et périr !

14-    J’aimais le calice
    Que m’offrait le mal ;
    J’errais au caprice
    D’un attrait fatal.

15-    Du céleste Père
    Je crains le courroux :
    Ma grande misère
    Me conduit vers vous.

16-    Le cÅ“ur d’une mère
    Est le plus aimant,
    C’est le sanctuaire
    Du vrai dévoûment.

17-    Le vôtre, ô Marie,
    N’est que charité,
    Tendresse infinie
    Pour l’humanité.

18-    L’immense richesse
    Des trésors divins,
    Sur terre sans cesse
    Tombe de vos mains.

19-    Rendez à mon âme
    L’amour du Sauveur :
    Que sa pure flamme
    Embrase mon cÅ“ur.

20-    Ã” Vierge Marie,
    Dans vos bras puissants,
    Jusqu’à la Patrie
    Gardez vos enfants.

21-    Vers vous ma prière
    Monte avec ferveur,
    Et de vous j’espère
    L’éternel bonheur.

III- DANS TOUS NOS COMBATS

22-    Ã” céleste Mère,
    Accueillez les chants
    Et l’humble prière
    De tous vos enfants.

23-    Quand l’orage gronde
    Apaisez les flots :
    De l’enfer, du monde,
    Brisez les complots.

24-    Quand Dieu nous menace
    De ses coups vengeurs,
    Obtenez la grâce
    Des pauvres pécheurs.

25-    Protégez sans cesse
    L’enfant au berceau,
    La faible vieillesse
    Qui touche au tombeau.

26-    Donnez assistance
    Aux cÅ“urs délaissés,
    Et la patience
    Aux pauvres blessés.

27-    Pensez au Calvaire
    Ã€ Jésus mourant,
    Consolez la mère
    Pleurant son enfant.

28-    De vos saintes flammes
    Brûlez notre cÅ“ur,
    Enivrez nos âmes
    De paix, de bonheur.

29-    Ã” Mère chérie,
    Donnez-nous l’espoir
    Après cette vie
    Au Ciel de vous voir.

30-    Ã€ l’heure dernière
    Fermez-nous les yeux,
    Par votre prière
    Ouvrez-nous les Cieux.

IV- LES MYSTÈRES DU ROSAIRE

31-    De grâce remplie,
    Par l'ordre du Ciel,
    La Vierge Marie
    Conçoit l’Éternel.

32-    Franchissez l'espace,
    Mère du Sauveur,
    Apportez la grâce
    Au saint Précurseur.

33-    Dans une humble étable,
    Pauvre , abandonné,
    Pour l'homme coupable
    Jésus-Christ est né.

34-    Docile et fervente,
    Au Dieu tout-puissant
    La Vierge présente
    Son très doux Enfant.

35-    Cherchez, tendre Mère,
    Votre Fils perdu :
    Dans le sanctuaire
    Il vous est rendu.

36- Jésus agonise
    Ã€ Gethsémani,
    Et son CÅ“ur se brise
    D'horreur et d'ennui.

37- Des bourreaux sauvages,
    Frappant jusqu'au sang,
    Abreuvent d'outrages
    Jésus innocent.

38- Au Maître suprême,
    Quel indigne affront !
    D'un vil diadème
    On couvre son front...

39- Suivons, ô mon âme,
    Le céleste Agneau,
    D'une croix infâme
    Portant le fardeau.

40- La sainte Victime,
    Expirant enfin,
    Lave notre crime
    Dans un Sang divin.

41- Jésus, de la tombe
    Sort par sa vertu ;
    L'ennemi succombe,
    Ã€ jamais vaincu.

42- Jésus, plein de gloire,
    Monte au Paradis,
    Où de sa victoire,
    Il reçoit le prix.

43- De ses dons multiples
    Les enrichissant,
    Sur tous les disciples
    L'Esprit-Saint descend.

44- Les saintes phalanges,
    D'un essor joyeux,
    Ã” Reine des Anges,
    Vous portent aux Cieux.

45- Le Seigneur couronne
    La Mère d'amour ;
    Autour de son trône
    Veillons nuit et jour.

V- À LA REINE DES FRANCS

46-    Vous êtes la Reine
    Du peuple des Francs,
    Vierge souveraine
    Ils sont vos enfants.

47-    Un jour la Patrie
    En vos douces mains,
    Ã” Vierge bénie
    Remit ses destins.

48-    Devant votre image,
    Nos dévots aïeux
    Puisaient le courage
    Qui soutient les preux.

49-    De vos sanctuaires,
    Le sol est fleuri ;
    Ils gardent nos terres
    Contre l’ennemi.

50-    De notre Patrie
    Vous fûtes toujours,
    Ã” Vierge Marie,
    Le meilleurs secours.

51-    Sous votre bannière
    Nous irons joyeux,
    Sûrs que notre Mère
    Nous conduit aux Cieux.

52-    De la douce France
    Conduisez les fils,
    Vierge d’espérance,
    Jusqu’au Paradis.

VI- PROTECTRICE DES FAMILLES

53-    Ã” Vierge Marie,
    Ã€ ce nom si doux
    Mon âme ravie
    Chante devant vous.

54-    Sur cette paroisse
    Versez vos faveurs ;
    Que la foi s’accroisse
    Et garde les mÅ“urs.

55-    Donnez à l’enfance
    Sa belle pudeur,
    Avec l’innocence
    Qui charme les cÅ“urs.

56-    Donnez la sagesse
    Source du bonheur ;
    Et de la jeunesse
    Protégez l’honneur.

57-    Donnez le courage
    Au père chrétien ;
    Qu’il soit du jeune âge
    Le ferme soutien.

58-    Donnez à la mère,
    Et la fermeté
    Et la force austère
    Et la sainteté.

59-    Ã€ l’heure présente,
    Que notre ferveur
    Vous rende clémente
    Aux pauvres pécheurs.

60-    Quand l’heure suprême
    Pour nous sonnera,
    Tout cÅ“ur qui vous aime
    Encor redira :


VII- LE RÉSUMÉ EN 20 COUPLETS DU CANTIQUE DE PROCESSION DE LOURDES


61-    Ã” Vierge Marie,
    Le peuple chrétien
    Ã€ Lourdes vous prie :
    Chez vous il revient.


62-    Chantons votre histoire
    Dans votre Cité ;
    Du haut de la gloire
    Daignez l’écouter.

63-    Un jour Bernadette
    Ramasse du bois
    Avec deux fillettes
    Qui pleurent de froid.

64-    Jusqu’à Massabielle
    L’enfant veut passer ;
    Mais elle est si frêle,
    Comment traverser ?

65-    Le froid l’a saisie,
    Un bruit la surprend ;
    Mais sur la prairie
    Ne souffle aucun vent.

66-    Le fond de la roche
    S’éclaire à l’instant :
    La Dame s’approche,
    Fait signe à l’enfant.

67-    La blanche apparence
    Paraît à ses yeux
    Comme une présence
    Qui parle de Dieu.

68-    Avec la parure
    D’un lys immortel ;
    Elle a pour ceinture
    Un ruban du ciel.

69-    Au pied de sa Mère,
    L’enfant qui la voit,
    Apprend à bien faire
    Le signe de croix.

70-    L’enfant la supplie :
    Â« Que dit votre CÅ“ur ? Â»
    Â« - Je veux que l’on prie
    Pour tous les pécheurs. »

71-    Avec insistance
    La Dame, trois fois,
    A dit : « Pénitence ! Â»
    Chrétien, c’est pour toi !

72-    Â« Mangez l’herbe amère
    Qui sort du limon,
    Et, dans la poussière
    Courbez votre front. »

73-    Â« Ã€ cette fontaine
    Venez et buvez ;
    Dans l’eau pure et saine
    Allez vous laver. »

74-    Â« Je veux qu’ici même,
    Au pied de ces monts,
    Le peuple que j’aime
    Vienne en procession. »

75-    Â« Et qu’une chapelle
    Bâtie en ce lieu,
    Aux hommes rappelle
    Qu’il faut prier Dieu. »

76-    Marie à la terre
    Livra son secret,
    Par cette bergère
    Que tous ignoraient.

77-    Vierge Immaculée,
    En vous nous croyons,
    Enfin révélée
    Par votre vrai nom.

78-    Â« Marie est venue
    Chez nous, dix-huit fois :
    L’enfant qui l’a vue
    Est digne de foi. »

79-    Ã” Vierge Marie,
    Vivons dans l’espoir,
    Après cette vie,
    Au ciel de vous voir.

80-    Que votre louange
    Redise sans fin  
    Le chant que l’Archange
    Apprit aux humains.


VIII- LES 15 MYSTÈRES DU ROSAIRE


Mystères joyeux :

81- De grâce remplie,
Par l'ordre du Ciel,
La Vierge Marie
 
Conçoit l’Éternel. 

82- La douce visite
Que fait sa bonté,
Chrétiens, nous invite

À la charité.

83- Un Dieu, quel mystère,
Se fait humble enfant ;
La Vierge sa Mère,

L'adore en priant.

84- Docile et fervente,
Au Dieu Tout-Puissant
La Vierge présente

Le Dieu fait enfant.

85- Suivant votre exemple,
Le pauvre pécheur
Saura dans le temple

Trouver son Sauveur.

Mystères douloureux :

86- Dans son agonie,
Regarde ô pécheur,
Jésus souffre et prie
Pour vaincre ton cœur.

87- Hélas ! On flagelle
Son corps innocent ;
Pour toi, cœur rebelle,
Il verse son Sang.

88- Sanglant diadème
Au front du Sauveur,
Pour moi sois l'emblème
De l'humble douceur.

89- Il monte au Calvaire,
Jésus, Roi des rois ;
Et moi, pour lui plaire,
Je porte ma croix.

90- Pour nous, de souffrance
Jésus va mourir,
Divine espérance,
Les cieux vont s'ouvrir.

Mystères glorieux :

91- Jésus ressuscite
Vainqueur du tombeau ;
En moi qu'il suscite
Un cœur tout nouveau.

92- Brillant de lumière
Jésus monte aux cieux ;
Chantez ciel et terre,
Son Nom glorieux.

93- Esprit de lumière
Que nous implorons,
Daignez sur la terre
Répandre vos dons.

94- Mon cœur suit ma Mère
Au Ciel en ce jour ;
Je veux sur la terre
L'aimer sans retour.

95- Jésus vous couronne,
Ô Reine du Ciel !
Par vous qu'il nous donne
Un trône éternel !
Les 15 mystères du Rosaire 
(Ave Maria de Lourdes & Fatima)
[paroles en PDF]
100 ko
Les_15_mysteres_du_Rosaire_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf

Lourdes en 270 couplets (sur les Ave Maria de Lourdes & Fatima)

AVE MARIA DE LOURDES :
Le Cantique de Procession
(paroles en PDF)
100 ko
AVE_MARIA_DE_LOURDES_Le_Cantique_de_Procession.pdf
Les 15 mystères du Rosaire 
(Ave Maria de Lourdes & Fatima)
[paroles en PDF]
100 ko
Les_15_mysteres_du_Rosaire_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf
 III- "SUR CETTE COLLINE"

 

1-    Sur cette colline,
    Marie apparue.
    Au front qu’elle incline,
    Rendons le salut.

R./    Ave, ave, ave Maria ! (bis)

2-    Ã€ l’enfant timide
    Priant au vallon,
    Au Gave rapide,
    Elle a dit son nom.

3-    L’enfant le répète
    Comme un doux écho ;
    Le Gave lui prête
    La voix de son flot.

4-    La France l’écoute,
    Se lève soudain,
    Et se met en route,
    Chantant ce refrain :

5-    La voix maternelle
    Dit : « Venez ici ! Â»
    Le peuple fidèle
    Répond : « Me voici ! Â»

6-    Un souffle de grâce
    Pousse vers ce lieu ;
    Ce souffle qui passe
    Est celui de Dieu.

7-    Dans cette vallée,
    Pécheur, à ton tour,
    Ã€ l’Immaculée
    Redis ton amour.

8-    Voyez la prière
    De vos pèlerins ;
    Montrez-vous leur Mère,
    Faites-en des Saints.

***********************

V- "Ô VOUS QUI SUR TERRE"

& "Ô VIERGE MARIE"

 

1- Ô vous qui sur terre
N’aspirez qu’au Ciel,
Chantez d’une Mère
Le nom immortel.

 

R./ Ave, Ave, Ave Maria ! (bis)

 

2- Elle est apparue ;
Et, dans sa splendeur,
Une enfant l’a vue
Pleine de douceur.

3- Heureuse colline,
Monts qu’elle a ravis,
Que sa main divine
A souvent bénis.

4- Écho des vallées
Qu’avec tant d’amour
Elle a visitées,
Dites tour-à-tour :

5- Gave au doux murmure,
Flots bleus du torrent,
À la Vierge pure
Redites ce chant :

6- Rochers Massabielle,
Rochers glorieux
Qui vîtes si belle
La Reine des Cieux.

7- Et vous, Grotte obscure,
Églantiers fleuris,
À qui, Vierge pure,
Douce elle a souri.

8- Aux hymnes des Anges
Astres radieux,
Mêlez vos louanges :
Chantez, terre et cieux.

9- Ô Mère, j’envie
Le bonheur si doux
De l’enfant bénie
Priant avec vous.

10- Votre doux sourire
Ravissait son cœur,
Et semblait lui dire :
« Prie avec ferveur. Â»

11- Votre pure image
Soudain la charmait ;
Son chaste visage
Brillant s’enflammait.

12- En votre présence,
Le monde fuyait,
Et dans le silence
Son cœur vous parlait.

13- Un jour, vos paupières
Se voilaient de pleurs,
Vos larmes amères
Montraient vos douleurs.

14- «
Ô Dame si belle,
Pourquoi pleurez-vous ?
Que faire ? dit-elle
Ah ! dites-le nous ! Â»

15- « Je veux que la France
Après tant d’erreurs,
Fasse pénitence,
Répande des pleurs.

16- « Va, fille fidèle,
Aux prêtres pieux,
Dis qu’une chapelle
S’élève en ce lieu.

17- « Dans ce sanctuaire
Venez m’implorer,
Que toute la terre
Y vienne prier.

18- « Qu’avec allégresse
Chantant mon saint nom
La foule s’y presse
En procession.

19- « La source féconde,
Qui coule en ce lieu,
Va montrer au monde
La bonté de Dieu.

20- « Qu’on y vienne boire,
S’y laver joyeux,
Y chanter ma gloire,
Mes bienfaits nombreux. Â»

21- L’enfant éblouie
Fixant vos doux traits,
Vous disait ravie,
Devant tant d’attraits :

22- « Ã” fleur matinale,
Céleste rayon,
Beauté virginale,
Dites votre nom ! Â»

23- « Je suis appelée
La Conception
Pure, Immaculée ! Â»
Gloire à ce saint nom !

24- Bénissez, ô Mère,
Vos pieux enfants ;
Avec leur prière,
Recevez leurs chants.

25- Comme à Bernadette
Parlez-nous toujours ;
L’orage s’apprête,
Veillez sur nos jours.

26- Lys de la vallée,
Ô Reine des fleurs
Vierge Immaculée,
Parfumez nos cœurs.

27- Comme la lumière
Du cierge qui luit,
Que notre prière
Monte à vous sans bruit.

28- Ô brillante étoile,
Bel astre des mers,
Guidez notre voile
Sur les flots amers.

29- Voyez nos angoisses,
Du plus haut des cieux
Et sur nos paroisses
Abaissez les yeux.

30- Dans votre chapelle,
Plein de vos faveurs,
Ô Vierge fidèle,
Nous laissons nos cœurs.

31- Divine Patronne
Qui régnez aux cieux,
Ô Mère si bonne,
Recevez nos vœux.

32- Nous voulons sur terre
Jusqu’au derniers jours
Vous aimer, vous plaire,
Vous chanter toujours :

33- Ô Mère chérie
Donnez-nous l’espoir,
Après cette vie,
Au Ciel de vous voir.

34- Et dans la lumière
Du jour éternel,
Toujours, tendre Mère,
Nous dirons au Ciel :

 

35-    Ã” Vierge Marie,
    Ã€ ce nom si doux,
    Mon âme ravie
    Chante à vos genoux.

36-    Comme aux temps antiques
    Chanta Gabriel,
    Voici mon cantique
    Ã” Reine du Ciel :

37-    Du pauvre qui pleure
    Exaucez les vÅ“ux :
    Ã€ sa dernière heure
    Montrez-lui les Cieux.

38-    Devant votre image,
    Voyez vos enfants :
    Agréez l’hommage
    De leurs premiers ans.

39-    Soyez le refuge
    Des pauvres pécheurs,
    Ã” Mère du Juge,
    Qui sonde les cÅ“urs.

40-    Loin de la patrie,
    Guidez le soldat,
    Protégez sa vie
    Au jour du combat.

41-    Vous, de l’innocence,
    L’aimable soutien,
    Prenez la défense
    Du jeune orphelin.

42-    Vierge, sous votre aile
    Heureux qui s’endort,
    Sa frêle nacelle
    Vogue vers le port.

 

************************

VII- "LES SAINTS ET LES ANGES"

& "AU CIEL ET SUR TERRE"

 

1-    Les Saints et les Anges,
    En chÅ“urs glorieux,
    Chantent vos louanges,
    Ã” Reine des Cieux !


R./    Ave, ave, ave Maria ! (bis)

 

2-    Devant votre image,
    Voyez vos enfants.
    Agréez l’hommage
    De leurs plus beaux chants.

3-    Soyez le refuge
    Des pauvres pécheurs,
    Ã” Mère du Juge
    Qui connaît nos cÅ“urs.

4-    Ã” puissante Reine,
    Dans la Chrétienté
    Remplacez la haine
    Par la charité.

5-    Avec vous, ô Mère,
    Nous voulons prier
    Pour sauver nos frères,
    Les sanctifier.

6-    Ã€ l’heure dernière,
    Fermez-nous les yeux.
    Ã€ votre prière
    S’ouvriront les Cieux.

 

7- Au Ciel et sur terre,
    Que toutes les voix,
    Pour vous, ô ma Mère,
    Chantent à la fois :

8- Puissante harmonie
    Des mondes errants,
    Sois près de Marie
    L'écho de mes chants.

9- Après Dieu, saints anges,
    Qui méritent mieux
    Vos justes louanges
    Au séjour des Cieux ?

10- Chantez sa victoire,
    Cieux étincelants,
    Racontez sa gloire
    Ã€ tous ses enfants.

11- Image pâlie
    Du manteau vermeil,
    Qui revêt Marie,
    Que dis-tu, soleil ?

12- Douce est ta lumière,
    Bel astre des nuits,
    Plus belle est ma Mère,
    Dans le Paradis !

13- Étoiles que j'aime
    Ã€ voir resplendir :
    Sur son diadème
    Venez vous unir.

14- Nuit, dans ton silence
    Si mystérieux,
    Au jour qui s'avance
    Dis son nom précieux.

15- Ô Mère chérie,
    Donnez-nous l'espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel, de vous voir.

16- Et dans la lumière
    Du jour éternel,
    Toujours, tendre Mère,
    Nous dirons au Ciel :

 

*************************


VIII- "À MASSABIELLE"

& "AU CIEL, LES SAINTS ANGES"

 

1- À Massabielle
Voici qu’aujourd’hui
Marie nous appelle
Ses enfants chéris.

 

R./ Ave, ave, ave Maria ! (bis)


2- Reine, Notre-Dame,
En chœur triomphal,
Chante et vous acclame
Votre armée loyal(e).

3- Noble souveraine
De ces lieux bénis,
Vous êtes la Reine
De notre pays.

4- Car, auguste Reine
De notre pays,
Êtes suzeraine
De Lourdes aujourd’hui.

5- Et tout près du Gave
Vous nous recevez,
C’est là qu’on se lave
De tous ses péchés.

6- De nos cœurs en fête
Montent tour à tour,
Ô Femme parfaite,
L’hommage et l’amour.

7- Pourquoi sur ces rives
Avez-vous parlé,
Et près des eaux vives
Tous, nous appeler ?

8- Vous vouliez nous dire
Que l’essentiel,
Qui seul peut conduire
Au chemin du Ciel.

9- L’humble Bernadette
Transmit ce désir.
La parole est nette ;
Il faut obéir.

10- Vous nous dites, Mère :
« Vous devez priez. Â»
Nul chrétien sincère
Ne peut l’oublier.

11- De la pénitence
S’impose la loi ;
Notre orgueil immense
Se cabre d’effroi.

12- Faites l’âme forte
Devant le devoir ;
Ce nous réconforte
D’un divin espoir.

13- Ô Vierge de Lourdes,
Tendez-nous les bras
Quand les tâches lourdes
Nous courbent trop bas.

14- Quand l’ardeur s’émousse,
Relevez nos fronts ;
Soyez-nous très douce
Lorsque nous souffrons.

15- Étouffez les flammes
Des désirs pervers
Et gardez nos âmes
Du feu des enfers.

16- Ô pleine de grâce,
Céleste clarté,
Qu’en nos cœurs s’efface
Toute impureté.

17- Fleur Immaculée,
Calmez nos douleurs.
Lys de la vallée,
Parfumez nos cœurs.

18- Nous voulons vous plaire
Et boire à longs traits
Au flot centenaire
De tous vos bienfaits.

19- Flot qui prend sa source
Près de l’églantier
Et poursuit sa course
Dans le monde entier.

20- Pour qu’un geste éclaire
Notre âme aux abois,
Faites-nous bien faire
Le signe de croix.

21- Votre Cœur très tendre
Et très maternel
Ici fait entendre
Un plus doux appel.

22- Vous séchez nos larmes,
Mère au grand pouvoir,
Et parez de charmes
L’austère devoir.

23- Donnez la clémence,
Quelque soit nos torts,
Sur toute souffrance
De l’âme et du corps.

24- Nos humbles villages,
Nos bourgs, nos cités,
Contre les mirages,
Tenez-les cachés.

25- Malgré ses faiblesses,
Nos serments trahis,
Gardez vos tendresses
À notre pays.

26- Par nous, vous en prie,
Parmi vos bienfaits,
Ajoutez Marie,
Celui de la paix.


27-    Au Ciel, les saints Anges,
    En chÅ“ur glorieux,
    Chantent vos louanges,
    Ã” Reine des Cieux !

28-    Mais nous sur la terre,
    Sommes vos enfants.
    Consolez, ô Mère,
    Tous les cÅ“urs souffrants.

29-    Soyez l’espérance
    Des pauvres pécheurs
    Pleins de repentance
    Pleurant leurs erreurs.

30-    Donnez assistance
    Aux cÅ“urs délaissés,
    Et la patience
    Aux pauvres blessés.

31-    Pensez au Calvaire,
    Ã€ Jésus mourant ;
    Consolez la mère
    Pleurant son enfant.

32-    P

Ave Maria de Lourdes : 18 couplets 

Les Trois Ave Maria en 4 versions instrumentales

LES TROIS AVE MARIA
en l’honneur de la Puissance, de la Sagesse et de la Miséricorde
de la Très Sainte Vierge


Cette pratique a été révélée à sainte Mechtilde (XIIIe siècle), avec promesse de la bonne mort, si elle y restait fidèle tous les jours.
On lit dans les révélations de sainte Gertrude : « Pendant que cette sainte chantait l’Ave Maria aux matines de l’Annonciation, elle vit, tout à coup, jaillir du Cœur du Père, du Fils et du Saint-Esprit, trois jets lumineux qui pénétrèrent au Cœur de la Bienheureuse Vierge. Puis elle entendit ces paroles : « Après la Puissance du Père, la Sagesse du Fils, la Tendresse miséricordieuse du Saint-Esprit, rien n’approche de la Puissance, de la Sagesse, de la Tendresse miséricordieuse de Marie. »

Pratique :

Réciter, matin et soir, les Trois Ave Maria en l’honneur de ces trois grands privilèges, avec cette invocation à la fin : le matin : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour », le soir : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit ».

(bénédiction apostolique par St Pie X)

Prière :

Ô Marie Immaculée, Notre Dame des Trois Ave Maria, nous nous réjouissons avec tous les Anges et les Saints de ce que vous avez été enrichie des trois grands Privilèges de Puissance, de Sagesse et de Miséricorde par le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Daignez, nous vous en conjurons, par la vertu de ces mêmes privilèges, nous protéger, nous éclairer et nous secourir, pendant cette vie et surtout à l’heure de notre mort. Ainsi soit-il.

1-    Ã” Vierge Marie,
    Ã€ ce nom si doux,
    Mon âme ravie
    Chante à vos genoux.

R./    Ave, ave, ave Maria ! (bis)

2-    Vierge Immaculée,
    En vous nous croyons,
    Enfin révélée
    Par votre vrai nom.

3-    Vous nous dites, Mère :
    Â« Vous devez priez. Â»
    Nul chrétien sincère
    Ne peut l’oublier.

4-    On dit son rosaire,
    On vit dans la foi ;
    Avec vous, ô Mère,
    On porte sa croix.

5-    De la pénitence
    S’impose la loi ;
    Notre orgueil immense
    Se cabre d’effroi.

6-    Nos croix sont bien lourdes,
    Quand Dieu est lointain,
    La grâce de Lourdes
    Est notre soutien.

7-    Aux grâces nouvelles
    Sachons obéir,
    Car Dieu nous appelle
    Ã€ nous convenir.

8-    Vous séchez nos larmes,
    Mère au grand pouvoir,
    Et parez de charmes
    L’austère devoir.

9-    Ã” pleine de grâce,
    Céleste clarté,
    Qu’en nos cÅ“urs s’efface
    Toute impureté.

10-    Fleur Immaculée,
    Calmez nos douleurs.
    Lys de la vallée,
    Parfumez nos cÅ“urs.

11-    Ã” puissante Reine,
    Dans la Chrétienté
    Remplacez la haine
    Par la charité.

12-    Avec vous, ô Mère,
    Nous voulons prier
    Pour sauver nos frères,
    Les sanctifier.

13-    Soyez l’espérance
    Des pauvres pécheurs
    Pleins de repentance
    Pleurant leurs erreurs.

14-    Voyez la prière
    De vos pèlerins ;
    Montrez-vous leur Mère,
    Faites-en des Saints.

15-    Vierge, sous votre aile
    Heureux qui s’endort,
    Sa frêle nacelle
    Vogue vers le port.

16-    Nous voulons sur terre
    Jusqu’au derniers jours
    Vous aimer, vous plaire,
    Vous chanter toujours :

17-    Ã€ l’heure dernière,
    Fermez-nous les yeux.
    Ã€ votre prière
    S’ouvriront les Cieux.

18-    Ã” Mère chérie
    Donnez-nous l’espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel de vous voir.

 Lourdes sur le canon de Pachelbel : 192 couplets

Les 15 mystères du Rosaire 
(Ave Maria de Lourdes & Fatima)
[paroles en PDF]
100 ko
Les_15_mysteres_du_Rosaire_Ave_Maria_de_Lourdes_Fatima_.pdf
AVE MARIA DE LOURDES :
Le Cantique de Procession
(paroles en PDF)
100 ko
AVE_MARIA_DE_LOURDES_Le_Cantique_de_Procession.pdf

II- "SUR CETTE COLLINE"

 

1-    Sur cette colline,
    Marie apparue.
    Au front qu’elle incline,
    Rendons le salut.

2-    Ã€ l’enfant timide
    Priant au vallon,
    Au Gave rapide,
    Elle a dit son nom.

3-    L’enfant le répète
    Comme un doux écho ;
    Le Gave lui prête
    La voix de son flot.

4-    La France l’écoute,
    Se lève soudain,
    Et se met en route,
    Chantant ce refrain :

5-    La voix maternelle
    Dit : « Venez ici ! Â»
    Le peuple fidèle
    Répond : « Me voici ! Â»

6-    Un souffle de grâce
    Pousse vers ce lieu ;
    Ce souffle qui passe
    Est celui de Dieu.

7-    Dans cette vallée,
    Pécheur, à ton tour,
    Ã€ l’Immaculée
    Redis ton amour.

8-    Voyez la prière
    De vos pèlerins ;
    Montrez-vous leur Mère,
    Faites-en des Saints.

 

************************

III- "LES SAINTS ET LES ANGES"

 

1-    Les Saints et les Anges,
    En chÅ“urs glorieux,
    Chantent vos louanges,
    Ã” Reine des Cieux !

 

2-    Devant votre image,
    Voyez vos enfants.
    Agréez l’hommage
    De leurs plus beaux chants.

3-    Soyez le refuge
    Des pauvres pécheurs,
    Ã” Mère du Juge
    Qui connaît nos cÅ“urs.

4-    Ã” puissante Reine,
    Dans la Chrétienté
    Remplacez la haine
    Par la charité.

5-    Avec vous, ô Mère,
    Nous voulons prier
    Pour sauver nos frères,
    Les sanctifier.

6-    Ã€ l’heure dernière,
    Fermez-nous les yeux.
    Ã€ votre prière
    S’ouvriront les Cieux.

 

************************

 

 

 

V- "Ô VOUS QUI SUR TERRE"

 

 

 

1- Ô vous qui sur terre
N’aspirez qu’au Ciel,
Chantez d’une Mère
Le nom immortel.

 


2- Elle est apparue ;
Et, dans sa splendeur,
Une enfant l’a vue
Pleine de douceur.

3- Heureuse colline,
Monts qu’elle a ravis,
Que sa main divine
A souvent bénis.

4- Écho des vallées
Qu’avec tant d’amour
Elle a visitées,
Dites tour-à-tour :

5- Gave au doux murmure,
Flots bleus du torrent,
À la Vierge pure
Redites ce chant :

6- Rochers Massabielle,
Rochers glorieux
Qui vîtes si belle
La Reine des Cieux.

7- Et vous, Grotte obscure,
Églantiers fleuris,
À qui, Vierge pure,
Douce elle a souri.

8- Aux hymnes des Anges
Astres radieux,
Mêlez vos louanges :
Chantez, terre et cieux.

9- Ô Mère, j’envie
Le bonheur si doux
De l’enfant bénie
Priant avec vous.

10- Votre doux sourire
Ravissait son cœur,
Et semblait lui dire :
« Prie avec ferveur. Â»

11- Votre pure image
Soudain la charmait ;
Son chaste visage
Brillant s’enflammait.

12- En votre présence,
Le monde fuyait,
Et dans le silence
Son cœur vous parlait.

13- Un jour, vos paupières
Se voilaient de pleurs,
Vos larmes amères
Montraient vos douleurs.

14- «
Ô Dame si belle,
Pourquoi pleurez-vous ?
Que faire ? dit-elle
Ah ! dites-le nous ! Â»

15- « Je veux que la France
Après tant d’erreurs,
Fasse pénitence,
Répande des pleurs.

16- « Va, fille fidèle,
Aux prêtres pieux,
Dis qu’une chapelle
S’élève en ce lieu.

17- « Dans ce sanctuaire
Venez m’implorer,
Que toute la terre
Y vienne prier.

18- « Qu’avec allégresse
Chantant mon saint nom
La foule s’y presse
En procession.

19- « La source féconde,
Qui coule en ce lieu,
Va montrer au monde
La bonté de Dieu.

20- « Qu’on y vienne boire,
S’y laver joyeux,
Y chanter ma gloire,
Mes bienfaits nombreux. Â»

21- L’enfant éblouie
Fixant vos doux traits,
Vous disait ravie,
Devant tant d’attraits :

22- « Ã” fleur matinale,
Céleste rayon,
Beauté virginale,
Dites votre nom ! Â»

23- « Je suis appelée
La Conception
Pure, Immaculée ! Â»
Gloire à ce saint nom !

24- Bénissez, ô Mère,
Vos pieux enfants ;
Avec leur prière,
Recevez leurs chants.

25- Comme à Bernadette
Parlez-nous toujours ;
L’orage s’apprête,
Veillez sur nos jours.

26- Lys de la vallée,
Ô Reine des fleurs
Vierge Immaculée,
Parfumez nos cœurs.

27- Comme la lumière
Du cierge qui luit,
Que notre prière
Monte à vous sans bruit.

28- Ô brillante étoile,
Bel astre des mers,
Guidez notre voile
Sur les flots amers.

29- Voyez nos angoisses,
Du plus haut des cieux
Et sur nos paroisses
Abaissez les yeux.

30- Dans votre chapelle,
Plein de vos faveurs,
Ô Vierge fidèle,
Nous laissons nos cœurs.

31- Divine Patronne
Qui régnez aux cieux,
Ô Mère si bonne,
Recevez nos vœux.

32- Nous voulons sur terre
Jusqu’au derniers jours
Vous aimer, vous plaire,
Vous chanter toujours :

33- Ô Mère chérie
Donnez-nous l’espoir,
Après cette vie,
Au Ciel de vous voir.

34- Et dans la lumière
Du jour éternel,
Toujours, tendre Mère,
Nous dirons au Ciel :


 

 

 

 

 

 

***************************

 

VI- "Ô VIERGE MARIE"

 

1-    Ã” Vierge Marie,
    Ã€ ce nom si doux,
    Mon âme ravie
    Chante à vos genoux.

2-    Comme aux temps antiques
    Chanta Gabriel,
    Voici mon cantique
    Ã” Reine du Ciel :

3-    Du pauvre qui pleure
    Exaucez les vÅ“ux :
    Ã€ sa dernière heure
    Montrez-lui les Cieux.

4-    Devant votre image,
    Voyez vos enfants :
    Agréez l’hommage
    De leurs premiers ans.

5-    Soyez le refuge
    Des pauvres pécheurs,
    Ã” Mère du Juge,
    Qui sonde les cÅ“urs.

6-    Loin de la patrie,
    Guidez le soldat,
    Protégez sa vie
    Au jour du combat.

7-    Vous, de l’innocence,
    L’aimable soutien,
    Prenez la défense
    Du jeune orphelin.

8-    Vierge, sous votre aile
    Heureux qui s’endort,
    Sa frêle nacelle
    Vogue vers le port.


9-    Â« Venez je vous prie,
    Ici plein de foi,
    Avec vos amies,
    Entendre ma voix. Â»

10-    La grotte où l’on prie,
    Dispense la paix ;
    C’est là que Marie,
    Répand ses bienfaits.

11-    On voit la fontaine
    Couler sans tarir ;
    Et la foule humaine
    Passer sans finir.


12-    Le Dieu qui pardonne,
    Absous le pécheur ;
    La grâce rayonne,
    Au nom du Sauveur.

13-    Ã€ l’heure dernière,
    Pour nous les pécheurs,
    Veuillez Sainte Mère
    Prier le Sauveur.


***************************


VII- LES 15 MYSTÈRES DU ROSAIRE
 

 

************************

 

VIII- "AU CIEL ET SUR TERRE"

 

1- Au Ciel et sur terre,
    Que toutes les voix,
    Pour vous, ô ma Mère,
    Chantent à la fois :

2- Puissante harmonie
    Des mondes errants,
    Sois près de Marie
    L'écho de mes chants.

3- Après Dieu, saints anges,
    Qui méritent mieux
    Vos justes louanges
    Au séjour des Cieux ?

4- Chantez sa victoire,
    Cieux étincelants,
    Racontez sa gloire
    Ã€ tous ses enfants.

5- Image pâlie
    Du manteau vermeil,
    Qui revêt Marie,
    Que dis-tu, soleil ?

6- Douce est ta lumière,
    Bel astre des nuits,
    Plus belle est ma Mère,
    Dans le Paradis !

7- Étoiles que j'aime
    Ã€ voir resplendir :
    Sur son diadème
    Venez vous unir.

8- Nuit, dans ton silence
    Si mystérieux,
    Au jour qui s'avance
    Dis son nom précieux.

9- Ô Mère chérie,
    Donnez-nous l'espoir,
    Après cette vie,
    Au Ciel, de vous voir.

10- Et dans la lumière
    Du jour éternel,
    Toujours, tendre Mère,
    Nous dirons au Ciel :

 

*************************


IX- "À MASSABIELLE"

 

1-    Ã€ Massabielle
    Voici qu’aujourd’hui
    Marie nous appelle
    Ses enfants chéris.

2-    Reine, Notre-Dame,
    En chÅ“ur triomphal,
    Chante et vous acclame
    Votre armée loyal(e).

3-    Noble Souveraine
    De ces lieux bénis,
    Vous êtes la Reine
    De notre pays.

4-    Car, auguste Reine
    De notre pays,
    ÃŠtes Suzeraine
    De Lourdes aujourd’hui.

5-    Et tout près du Gave
    Vous nous recevez,
    C’est là qu’on se lave
    De tous ses péchés.

6-    De nos cÅ“urs en fête
    Montent tour à tour,
    Ã” Femme parfaite,
    L’hommage et l’amour.

7-    Pourquoi sur ces rives
    Avez-vous parlé,
    Et près des eaux vives,
    Tous, nous appeler ?

8-    Vous vouliez nous dire
    Que l’essentiel,
    Qui seul peut conduire
    Au chemin du Ciel.

9-    L’humble Bernadette
    Transmit ce désir.
    La parole est nette :
    Il faut obéir.

10-    Vous nous dites, Mère :
    Â« Vous devez priez. Â»
    Nul chrétien sincère
    Ne peut l’oublier.

11-    De la pénitence
    S’impose la loi ;
    Notre orgueil immense
    Se cabre d’effroi.

12-    Faites l’âme forte
    Devant le devoir ;
    Ce nous réconforte
    D’un divin espoir.

13-    Ã” Vierge de Lourdes,
    Tendez-nous les bras
    Quand les tâches lourdes
    Nous courbent trop bas.

14-    Quand l’ardeur s’émousse,
    Relevez nos fronts ;
    Soyez-nous très douce
    Lorsque nous souffrons.

15-    Ã‰touffez les flammes
    Des désirs pervers
    Et gardez nos âmes
    Du feu des enfers.

16-    Ã” pleine de grâce,
    Céleste clarté,
    Qu’en nos cÅ“urs s’efface
    Toute impureté.

17-    Fleur Immaculée,
    Calmez nos douleurs.
    Lys de la vallée,
    Parfumez nos cÅ“urs.

18-    Nous voulons vous plaire
    Et boire à longs traits
    Au flot centenaire
    De tous vos bienfaits.

19-    Flot qui prend sa source
    Près de l’églantier
    Et poursuit sa course
    Dans le monde entier.

20-    Pour qu’un geste éclaire
    Notre âme aux abois,
    Faites-nous bien faire
    Le signe de Croix.

21-    Votre CÅ“ur très tendre
    Et très maternel
    Ici fait entendre
    Un plus doux appel.

22-    Vous séchez nos larmes,
    Mère au grand pouvoir,
    Et parez de charmes
    L’austère devoir.

23-    Donnez la clémence,
    Quelque soit nos torts,
    Sur toute souffrance
    De l’âme et du corps.

24-    Nos humbles villages,
    Nos bourgs, nos cités,
    Contre les mirages,
    Tenez-les cachés.

25-    Malgré ses faiblesses,
    Nos serments trahis,
    Gardez vos tendresses
    Ã€ notre pays.

26-    Par nous, vous en prie,
    Parmi vos bienfaits,
    Ajoutez Marie,
    Celui de la paix.

Visite de Pontmain sur l'Ave Maria de Fatima

Vie de la Sainte Vierge sur l'Ave Maria de Lourdes 

Vie de la Sainte Vierge 
(Ave Maria de Lourdes)
[paroles en PDF]
83 ko
Vie_de_la_Sainte_Vierge_Ave_Maria_de_Lourdes_.pdf

Vierge Sainte 

1- Vierge Sainte, Dieu t'a choisie
Depuis toute éternité,
Pour nous donner son Fils bien-aimé :
Pleine de grâce, nous t'acclamons !

R./ Ave, ave, ave Maria !

2- Par ta foi et par ton amour,
Ô Servante du Seigneur,
Tu participes à l'œuvre de Dieu :
Pleine de grâce, nous te louons !

3- En donnant aux hommes ton Fils,
Mère riche de bonté,
Tu fais la joie de ton Créateur :
Pleine de grâce, nous t'acclamons !

4- Ô Marie, Refuge très sûr
Pour les hommes, tes enfants,
Tu nous comprends et veilles sur nous :
Pleine de grâce, nous te louons !

5- Rendons gloire au Père très bon,
À son Fils ressuscité,
Au Saint-Esprit qui vit en nos cœurs,
Dans tous les siècles des siècles, Amen !

Les souffrances de Marie au pied de la Croix sur "Vierge Sainte"

Les souffrances de la Sainte Vierge au pied de la Croix (paroles en PDF)
86 ko
Les_souffrances_de_la_Sainte_Vierge_au_pied_de_la_Croix_cantique_du_Pere_de_Montfort_.pdf

Chemin de la Croix sur l'Ave Maria de Lourdes

L'Angelus sur l'Ave Maria de Fatima

L'Angelus & Louanges à Marie 
(Ave Maria de Fatima)
[paroles en PDF]
86 ko
L_Angelus_Louanges_a_Marie_Ave_Maria_de_Fatima_.pdf
Chemin de la Croix 
(4 cantiques _ paroles en PDF)
110 ko
Chemin_de_la_Croix_4_cantiques_.pdf

Service facile et gratuit

Je crée mon blog
Faites votre blog facilement avec